Accueil

Support graphique exhaustif, représentation de tout phénomène localisé, la carte s’impose dans notre quotidien sous des formes de plus en plus variées et nous donne une vision du monde orientée. L’expression graphique s'enrichit avec l'évolution des possibilités techniques et l’amélioration de la performance des outils graphiques. L’expression reste sémiologique mais n’est plus unique : entre la carte statique, la carte animée ou la carte interactive, quelle place aujourd’hui pour une expression sémiologique efficiente ?

Les diaporamas des présentations sont disponibles dans la rubrique téléchargement

Comité Français de Cartographie Les commissions Enseignement et Sémiologie du Comité Français de Cartographie se réunissent et  vous proposent une rencontre autour de la question de la place de la sémiologie dans les cursus renouvelés des enseignements de la cartographie et, plus généralement, de la géomatique.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - Rencontre en hommage à Michèle Béguin - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Objectifs de la rencontre

Réfléchir et discuter autour de la question de la place de la sémiologie dans l'enseignement de la cartographie, en particulier et de la géographie, en général, voire d'autres disciplines aujourd'hui.
Des centaines de cartes sont créées au quotidien, de manière plus ou moins automatisées, explorant de nouveaux modes de visualisation de l'information spatiale pour comprendre, analyser et communiquer sur le monde : l'image cartographique, produite statique ou animée, interactive ou crayonnée, classique ou artistique, reste, au final, une composition graphique, un ensemble de signes et de symboles qui s'organisent pour porter un message. Dans ce contexte varié de production de la carte, où se situe aujourd'hui la sémiologie ? Comment se diffusent les pratiques ?

L'ambition de ces journées à Montpellier est de comprendre où se situe la place de la sémiologie dans l'enseignement de la cartographie aujourd’hui.

Thème1 - La sémiologie à l'épreuve du temps
Thème 2 - Regards croisés sur l'enseignement de la sémiologie
Thème 3 - La sémiologie : usages et renouveau

Le programme de la rencontre : cliquez sur ce lien.

À qui s’adresse cette rencontre Enseigner la sémiologie ?

aux étudiants, professeurs des collèges et lycées, enseignants-chercheurs, cartographes, géomaticiens
aux journalistes, acteurs graphiques de la presse et autres professionnels de la communication.

Partenaires et soutiens

Région Languedoc-Roussillon   Université Paul-Valéry Montpellier 3   UMR GRED - Gouvernance, Risque, Environnement, Développement   IRD - Institut de recherche pour le développement   Master Géomatique Universités Montpellier 2 et 3    Atelier Mercator   Laboratoire image, ville, environnement   Géographie-cités

 

Michèle Béguin
Michèle Béguin
La disparition de Michèle Béguin survenue le 12 mars 2014 laisse un grand vide dans le cœur de nombreuses générations de cartographes. Fondatrice et directrice du DESS de cartographie de Paris puis du Master Carthagéo, elle fut une enseignante dévouée et dynamique, toujours chaleureuse et énergique. Son exigence d’une conception cartographique claire, toujours adaptée au message géographique ainsi que sa passion des cartes, sous toutes ses formes, lui ont permis d’accompagner tous ses étudiants dans l’apprentissage d’un métier. Elle est à l’origine de très nombreuses carrières de cartographes.
Son implication pour renouveler l’enseignement tout en conservant l’efficacité nécessaire de la sémiologie graphi que, lui confère une place prépondérante dans le monde des cartes. Son ouvrage La représentation des données géographiques, écrit en collaboration avec Denise Pumain, reste un manuel de référence.

Membre active du Comité Français de Cartographie et de la commission sémiologie, nous lui rendons hommage dans cette rencontre Enseigner la sémiologie.
Personnes connectées : 1